• Modèle 62..

     





    Réminiscence du temps jadis....




    quand mal réveillé avec dans la bouche l'amertume du café avalé à la va-vite , je gravissais quatre à quatre le large escalier de pierre du vieil immeuble de la rue d'Ulm.....au dernier palier sous les combles la silhouette du surveillant en blouse grise qui me regarde franchir , essoufflé , les dernières  marches...
     


    «  Alors Monsieur Bottle... !!!...on fatigue.. ???....Il vous faudrait une bonne cure de Quintonine.. !!


    Derrière lui la porte à double battant ouverte sur l'atelier Peinture...pratiquement tous occupés une forêt de chevalets de bois ou chacun fixe son papier entoilé sur son carton à l'aide de pinces métalliques.....le prof à la crinière blanche et chemise de laine écossaise louvoie de l'un à l'autre.....je me trouve une place , ouvre ma malette de couleurs et prépare tubes et pinceaux...



    <?xml:namespace prefix = o /><o:p>

    </o:p>

  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Octobre 2006 à 23:50
    Recadrage
    Tiens, c'est drôle, je préfère ce choix de cadrage à celui qui semble être l'original dans le post précédent. Zoom, en fait, sur l'élément le plus fort de ce portrait : la tension du cou.
    2
    BlancheFabret
    Mercredi 4 Avril 2007 à 09:08
    réminiscences
    et si j'ai bonne mémoire tu avais remporté un prix prestigieux.Ces peintures au pinceau,au couteau,sont très charnelles.Fauvisme ?J'adore.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :